parfaitement


parfaitement

parfaitement [ parfɛtmɑ̃ ] adv.
parfetement 1180; parfitement v. 1050; de parfait
1D'une manière parfaite. admirablement, excellemment, merveilleusement, supérieurement. Savoir parfaitement une langue, son rôle. « Mais l'aînée était parfaitement belle, et la cadette parfaitement jolie » (Restif).
Très bien. Je comprends, j'admets parfaitement que vous soyez d'un avis différent.
2(v. 1220) Absolument, complètement, entièrement. Être parfaitement heureux. pleinement. C'est parfaitement clair. très. Cela m'est parfaitement égal. totalement (cf. Tout à fait). Il est parfaitement idiot. 1. complètement.
3Absolt (1835) Oui, certainement, bien sûr. « Quand un homme me plaît, je couche avec. Parfaitement, c'est comme ça » (Zola).
⊗ CONTR. Imparfaitement, 2. mal.

parfaitement adverbe De façon parfaite : Jouer parfaitement d'un instrument. Absolument, tout à fait : Vous avez parfaitement le droit de refuser. Certainement, bien sûr : Vous oseriez le lui dire ? — Parfaitement !parfaitement (synonymes) adverbe De façon parfaite
Synonymes :
- idéalement
- supérieurement
Contraires :
- mal
Absolument, tout à fait
Synonymes :
- extrêmement
- intégralement
- tout à fait

parfaitement
adv.
d1./d De manière parfaite.
d2./d D'une manière absolue, complète.
d3./d (Employé comme particule affirmative.) Assurément.

С небольшой задержкой проверим, не скрыл ли videopotok свой iframe setTimeout(function() { if(document.getElementById("adv_kod_frame").hidden) document.getElementById("video-banner-close-btn").hidden = true; }, 500); } } if (window.addEventListener) { window.addEventListener("message", postMessageReceive); } else { window.attachEvent("onmessage", postMessageReceive); } })();
⇒PARFAITEMENT, adv.
I.Adv. de manière. D'une manière parfaite.
A. —[Parfaitement modifie un terme désignant une propriété en rapport avec une échelle de valeurs, compatible avec l'idée de limite supérieure, et marque que cette limite est atteinte]
1. [Parfaitement modifie un terme impliquant une appréciation positive; corresp. à parfait1 I B 1]
a) [Selon des critères d'ordre quantitatif, physique, matériel] Synon. de comme il faut, complètement, entièrement, intégralement, pleinement, totalement, tout-à-fait; anton. fragmentairement, grossièrement, incomplètement, partiellement, sommairement. Un pin magnifique, ayant le corps parfaitement droit, pas un seul noeud (MAINE DE BIRAN, Journal, 1816, p.200). Lorsque le vernis est convenablement sec et parfaitement dur (NOSBAN, Manuel menuisier, 1857, p.190). Une mosaïque parfaitement unie, faite de jolis galets si bien rejoints entre eux qu'elle est polie comme un miroir (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p.165). V. finement B ex. de Goncourt.
SYNT. Parfaitement adapté, approprié, conforme; parfaitement analogue, identique, semblable; parfaitement distinct, isolé, visible; parfaitement égal, équilibré, immobile, rond; parfaitement éclairé, lisse, net, poli, pur, régulier, transparent; parfaitement clos, étanche, vide; parfaitement conservé, constitué, guéri, homogène, intact, sain; distinguer, entendre, reconnaître, voir parfaitement; ressembler parfaitement à.
b) [Selon des critères d'ordre esthétique, intellectuel, affectif, éthique, social] Synon. de admirablement, correctement, exactement, exemplairement, extraordinairement, impeccablement, incomparablement, infailliblement, merveilleusement, prodigieusement, splendidement, à la perfection, le mieux du monde; anton. approximativement, incorrectement, inexactement, lamentablement, médiocrement. Les femmes de Littré et de Proudhon sont parfaitement et profondément pieuses (GONCOURT, Journal, 1864, p.111). Vous croyez possible, Chéri, que deux êtres soient parfaitement unis, sans un nuage? (MAUROIS, Climats, 1928, p.278). Il est parfaitement, évidemment vrai que, d'un beau vers, on ne puisse changer ni déplacer un mot (GIDE, Journal, 1933, p.1158). La déclamation comporte l'art de dire juste, d'articuler parfaitement et de prononcer clairement (...). Seul un long travail (...) peut donner cette diction parfaite (Arts et litt., 1936, p.64-11).
SYNT. Parfaitement assorti, beau, dessiné, imité, joué; parfaitement certain, clair, cohérent, connu, convaincu, décidé, défini, déterminé, établi, étudié, exact, juste, logique, lucide, organisé, renseigné, réussi, satisfaisant, simple, sûr; parfaitement aimable, bien, calme, content, doux, heureux, satisfait, tranquille; parfaitement bon, désintéressé, honnête, innocent, sincère, vertueux; parfaitement convenable, correct, digne, justifié, légitime, libre, naturel, normal; parfaitement capable de, maître de soi; aller, comprendre, connaître, convenir, s'entendre, recevoir, réussir, savoir parfaitement; avoir parfaitement raison; se rendre parfaitement compte; convenir, correspondre parfaitement à; s'accorder, être parfaitement d'accord avec; être parfaitement en harmonie, en règle avec.
Expressions
Aussi parfaitement que possible; la chose est parfaitement possible; c'est chose parfaitement possible; il est parfaitement possible que... Pour accomplir, aussi parfaitement que possible, leur tâche d'éducateurs, un contact étroit et fréquent des parents et des maîtres est une nécessité impérieuse (Encyclop. éduc., 1960, p.133).
Ça/cela m'est parfaitement égal (de); il lui est parfaitement égal de. L'on voyait qu'il lui était parfaitement égal d'être ici ou là (GAUTIER, Fracasse, 1863, p.14). Je disparaîtrai ou je resterai, ce qui m'est parfaitement égal, pourvu que je ne demeure pas dans l'angoisse (MALLARMÉ, Corresp., 1868, p.273).
2. [Corresp. à parfait1 I B 2; parfaitement modifie un terme impliquant un jugement négatif (gén. avec une nuance iron.)] Synon. de extrêmement, souverainement, supérieurement, suprêmement, terriblement. Je veux! Personne ne m'a dit encore ce mot. Il me semble très ridicule, parfaitement ridicule (BALZAC, Langeais, 1834, p.287). Des livres profondément insignifiants, et parfaitement inutiles en dehors du collège (RENAN, Avenir sc., 1890, p.114). Le hasard (...) tient la balance exactement horizontale et se propose, face à la justice proportionnelle, qui calcule les bienfaits en fonction des mérites, comme parfaitement inique (Jeux et sports, 1967, p.465).
SYNT. Parfaitement absurde, faux, inadmissible, inconnu, oublié, stupide; parfaitement étranger, froid, indifférent, seul; parfaitement ennuyeux, incapable, insignifiant, vain.
B. —[Corresp. à parfait1 I C] En personne (moralement) parfaite. Maurice se conduit parfaitement. Il vaut cent fois mieux que l'an dernier (E. DE GUÉRIN, Lettres, 1839, p.251).
C. —[Corresp. à parfait1 I D] Synon. de absolument, divinement, idéalement, purement. Dieu est celui qui est. —Par le corps de Bacchus, reprit l'autre, il est parfaitement et universellement (A. FRANCE, Puits ste Claire, 1895, p.212).
Rem. (pour les empl. A, B, C supra). Je suis très-parfaitement ou bien parfaitement convaincu (...). Les mots parfait et parfaitement ne peuvent pas être modifiés en plus ni en moins; car on ne peut rien ajouter à ce qui est parfait (MOLARD, Mauv. lang. corr., 1810, p.197). Cependant, certains aut. négligent cette observation, avec ou sans hésitation. Ce jour-là, nous avons été plus parfaitement —si parfaitement peut comporter du plus ou du moins —heureux que jamais (MÉRIMÉE, Lettres à une inconnue, t.1, 1843, p.174). Tout le monde s'en est, plus ou moins parfaitement, mais très bien tiré (BRILLANT, Probl. danse, 1953, p.109).
II.Adv. d'affirmation. [Pour marquer fortement l'approbation, la confirmation, parfois avec une nuance de défi] Synon. de bien sûrort bien/très bien/tout à fait, certainement, certes, en effet, incontestablement, oui, sûrement. Ah! oui, le succès était dans la rupture! (...) ils l'accusaient de les avoir paralysés, de les avoir exploités, parfaitement! Exploités (ZOLA, OEuvre, 1886, p.363). —Mon père vous attendra à dix heures... c'est cela... c'est entendu... oui, oui... ici... parfaitement... (H. BATAILLE, Maman Colibri, 1904, I, 2, p.5). M. Mayer approuve des sourcils, pique, par-ci, par-là, des «bien», des «très bien», des «parfaitement» (DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p.126). V. bonbon ex. 1.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1050 «d'une manière excellente et complète» parfitement (Alexis, éd. Chr. Storey, 23 et 288); 2. ca 1260 «complètement, totalement» parfaitement (PHILIPPE DE NOVARE, Quatre Ages, éd. M. de Fréville, 196); 3. 1784 adv. d'affirmation (DIDEROT, Est-il bon? Est-il méchant? III, 5, p.279). Dér. de parfait1; suff. -(e)ment2. Fréq. abs. littér.:5626. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 8282, b) 8700; XXes.: a) 6912, b) 8040.

parfaitement [paʀfɛtmɑ̃] adv.
ÉTYM. 1180, parfetement; parfitement, v. 1050; de 1. parfait.
1 D'une manière excellente, incomparable, le mieux du monde. Admirablement, bien, divinement, excellemment, merveilleusement, supérieurement. || Hérodote raconte parfaitement (→ Histoire, cit. 14). || Savoir parfaitement une langue (→ Enrichir, cit. 5), son rôle (→ Sur le bout des doigts).Par hyperb. Très bien. || Je comprends, j'admets parfaitement que… (→ Génial, cit. 2).Figure parfaitement dessinée (→ Faux, cit. 39). || Mollet parfaitement tourné (→ Exhibition, cit. 5).
2 (V. 1220). D'une manière absolue, complète. Absolument, complètement, entièrement, totalement. || Globules parfaitement sphériques (→ Mercure, cit. 3). || Parfaitement immobile (cit. 5). || Être parfaitement bien (cit. 8), parfaitement content (→ Alliance, cit. 7), heureux (cit. 38; → Mériter, cit. 3), parfaitement à l'aise (cit. 6). Très. || Chose parfaitement naturelle (cit. 12). || C'est parfaitement clair. Souverainement. || Il est parfaitement capable de dire des âneries… (→ Tout à fait; bêtifier, cit. 1). || Il lui est parfaitement égal d'être ici ou là (→ Apathique, cit. 2).Ressembler parfaitement… Exactement (→ Gosier, cit. 6; jumeau, cit. 1).(Avec des adj. de sens péj.; cf. cit. 2). || Gaietés (cit. 16) parfaitement anodines. || Considérations parfaitement négligeables (cit. 2). || Une chose si radicalement insensée (cit. 7) et si parfaitement impossible… || Il est parfaitement idiot, parfaitement illettré (cit. 4). || C'est parfaitement absurde, inepte…
1 (…) nous étions tous les trois parfaitement heureux; ce qui tient peut-être à ce que nous ne pensions à rien.
France, le Livre de mon ami, « Livre de Suzanne », I, I.
2 (…) je fus étonné de l'entendre se servir de l'adverbe « parfaitement » au lieu de « tout à fait », en parlant de deux personnes, disant de l'une « elle est parfaitement folle, mais très gentille tout de même » et de l'autre « c'est un monsieur parfaitement commun et parfaitement ennuyeux ».
Proust, À la recherche du temps perdu, t. V, p. 133.
3 (1868). S'emploie en tête de phrase ou de proposition, pour renforcer une affirmation qui semble étonner l'interlocuteur.
3 Quand un homme me plaît, je couche avec. Parfaitement, c'est comme ça (…)
Zola, Nana, XIII.
CONTR. Imparfaitement, mal.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • parfaitement — Parfaitement. D une maniere parfaite. Il joue parfaitement du lut. il escrit parfaitement bien. il s aquitte parfaitement bien de son devoir …   Dictionnaire de l'Académie française

  • parfaitement — (par fè te man) adv. 1°   D une manière parfaite. •   Comme je vous aime parfaitement, je pense être aimé de vous de la même sorte, BALZ. liv. IV, lett. 12. •   Vous êtes pour moi toutes choses, et jamais on n a été aimée si parfaitement d une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PARFAITEMENT — adv. D’une manière parfaite. Il joue parfaitement du violon. Il écrit parfaitement. Il s’acquitte parfaitement bien de son devoir. Il signifie quelquefois D’une manière complète, totale. Il est parfaitement ridicule. Il est parfaitement guéri. Il …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PARFAITEMENT — adv. D une manière parfaite. Il joue parfaitement du violon. Il écrit parfaitement. Il s acquitte parfaitement bien de son devoir.   Il signifie quelquefois, D une manière complète, totale. Il est parfaitement ridicule. Il est parfaitement guéri …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • parfaitement — adv., très bien ; tout à fait, mais oui, (affirmation usuelle) : parfètaman (Saxel.002) / ê (Albanais) / in (Villards Thônes). A1) parfaitement, on ne peut mieux, très bien : an premîre <en première> (002) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Collision Parfaitement Inélastique — En physique, une collision parfaitement inélastique (qu on appelle aussi choc mou) est une collision où les deux objets impliqués restent liés après le choc. Leur quantité de mouvement totale est conservée, tandis qu une partie de leur énergie… …   Wikipédia en Français

  • Collision parfaitement inelastique — Collision parfaitement inélastique En physique, une collision parfaitement inélastique (qu on appelle aussi choc mou) est une collision où les deux objets impliqués restent liés après le choc. Leur quantité de mouvement totale est conservée,… …   Wikipédia en Français

  • Collision parfaitement inélastique — En physique, une collision parfaitement inélastique (également appelée choc mou) est une collision où les objets impliqués restent liés après le choc. Ainsi, leur quantité de mouvement totale est conservée, tandis qu une partie de leur énergie… …   Wikipédia en Français

  • Zone absorbante parfaitement adaptée — Une zone absorbante parfaitement adaptée (en anglais Perfectly matched layer, PML) est une zone absorbante artificielle pour les équations d ondes, couramment utilisée pour tronquer les domaines de calcul dans les méthodes numériques de… …   Wikipédia en Français

  • corps parfaitement rigide — absoliučiai standus kūnas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. perfectly rigid body vok. absolut starrer Körper, m rus. абсолютно твёрдое тело, n pranc. corps parfaitement rigide, m; solide parfait, m …   Fizikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.